Survival : êtes-vous prêt à risquer votre vie pour 200 000 $ ? Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
<  Minuit sonne les enfants ! (1er repos)
Maitre du jeu
MessagePosté le: Mar 17 Fév - 22:38 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
MJ
MJ


Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 35
Age: Déjà présent au commencement et certainement jusqu'à la fin.
Nationalité: Divine
Numéro: 0
Arme(s): son omniscience...
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 35
Moyenne: 1,00

Enfin minuit, les deux portes de la salle de repos des candidats s'ouvrent dans un grincement lugubre savamment calculé. Dès cet instant précis une horloge analogique aux énormes chiffres rouges se mit à égrener le temps de repos restant, ils seraient plus que temps que les retardataires se pressent car chaque seconde passées désormais est irrémédiablement perdue !

Après ces trois heures de torture le confort spartiate de la salle de repos des candidats semble pouvoir concurrencer n'importe quel hotel 3 étoiles. En plus des couchettes sommaires, la pièce offre aux candidats le minimum de soin, des douches relativement chaudes et un repas d'ermite : du pain, une tranche de fromage et de l'eau. Le moment idéal de commencer votre régime les filles !

Mais avant de vous jeter à corps perdu vers ce qui ressemble en comparaison au reste du hangar au paradis, une voix s'élève dans tous les hauts parleurs du bâtiment afin que même les candidats en retard au rendez-vous puisse être au courant de quelques nouvelles essentielles :


-"Hey hey hey ! Que de suspense ! Que d'action ! Il faut avouer que ces candidats ne nous déçoivent pas du tout n'est-ce pas chers téléspectateurs ?? Nous allons d'ailleurs récompenser vos deux favoris par une heure de paix ! Quelle générosité ! Mais revenons au principal : l'heureux gagnant du vote du public ! Celui qui aura droit à un peu plus de répit face à nos slashers est..."

Un bruit de roulement de tambour s'éternisa presque une demi minute pour entretenir ce fichu suspense qui avait le don d'agacer n'importe qui (quand est-ce que les programmateurs le comprendront ?).

-"... ou plutôt SONT... Maurice de Jonc et Jaron Weller ! Applaudissez les bien fort !"

Un enregistrement de salve d'applaudissement fut enclenché, cassant un peu plus les oreilles des pauvres participants. La voix reprit toutefois bien vite :

-"Il faut croire que vous aimez soutenir les proies faciles... quelle preuve de grandeur d'âme ! Et d'ailleurs en parlant de bonté, il ne serait pas juste que seuls les participants gagnent quelque chose, après tout les slashers donnent vraiment de leur personne pour vous donner du spectacle ! Et celui qui vous fait le plus vibrer et qui aura droit à un prix surprise n'est autre que..."

Nouveau roulement de tambour, toujours aussi agaçant...

-"... Edwin l'Arlequin ! Faites lui une ovation ! Ce petit chanceux aura le grand bonheur de pouvoir passer une heure avec le candidat de son choix, en parfait tête à tête... romantique n'est-ce pas ? Et bien sûr pour ne pas lui gâcher son plaisir, la personne désignée n'aura pas le droit de lever la main sur son hôte ! Et dès à présent, car le temps leur est compté, nous allons souhaiter bonne nuit à nos candidats, ainsi que de beaux rêves... ou plutôt des cauchemars ?"

Le bourdonnement du haut parleur s'éteint alors, laissant derrière lui un silence dérangeant. Mais ce n'est pas le moment de s'attarder sur ces détails, les deux heures sont déjà entamées.

Pressez vous !

_________________
Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Mar 17 Fév - 22:38 (2009)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Milly Meers
MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 21:46 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 22 Juin 2008
Messages: 194
Age: 19 ans
Nationalité: Américaine
Numéro: 2
Arme(s): Sabre recourbé
Victimes: 2
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 54
Moyenne: 0,28

Milly n'avait même pas sentit la main de Betty sur son épaule pendant qu'elle et Cyanur lynchait le défunt Jason, et encore moins ses cris. Peut-être que ce geste s'il avait été plus marqué aurait pu l'arrêter, mais c'était trop tard et aucune réflexion ne pourrait la faire changer le passé. Le destin lui avait présenté deux routes et elle avait prit celle qui lui semblait la meilleure de prime abord mais qui s'était révélé être un chemin cabossé et caillouteux.

Le genre de chemin qui vous emmène dans des hangars où l'on traîne les cadavres encore frais par les pieds.

Ce mec continuait encore à les faire chier dans la mort et pour cause : il pesait une tonne (de muscles sûrement). Les deux filles ahanaient et transpiraient tout en tentant de cacher leur méfait.


*Non, pas un méfait. De la légitime défense. Voila... rien à se reprocher*

Elles finirent juste à temps pour ne pas être vues de Rocky, Lena et Lexie. L'américaine recula instinctivement à leur vue en portant sa main à son collier dans l'attente d'une décharge mais un petit détail lui revint à l'esprit, déformant sans bouche dans un rictus. Ils n'étaient pas 7, mais 6... vu que Jason était mort, ils ne risquaient donc rien. La sensation de ses doigts mutilés sur son sein ressurgit alors en elle, lui tirant un frisson.

Elle ne portait plus d'attention à personne, trop obnubilée par ce qu'elles venaient de faire. Comment Cyanur le vivait de son côté ? Mais... la plus coupable c'était elle non ? Elle qui avait défoncé le crâne de ce mec, lui enfonçant l'os du nez dans la tête en lésant son cerveau...


- « Shit. »

Ce fut le son de sa propre voix qui la réveilla, juste à temps pour saisir la question dérangeante de Lena. La petite caissière se retint de peu de lui répondre « dans ton cul pouffiasse, à ton avis ?? » et préféra grommeler entre ses dents :

- « Il est mort. »

Pas un mot de plus ne franchit l'enclos de ses lèvres. Elle n'avait pas mentit et ne comptait pas le faire, l'omission lui suffisait. Elle tourna alors le dos à la troupe en laissant le soutien-gorge par terre, après tout il n'était pas à sa taille, et entra dans la salle de repos dont la porte s'était ouverte entre temps, filant droit vers ce qui ressemblait à des douches pour refermer le rideau derrière elle.

Elle se fichait de ne pas avoir gagné leur fichu vote, elle se fichait d'être choisie ou pas par Edwin... elle voulait juste dormir et tenter d'oublier ce cauchemar, voguer vers un monde chimérique où elle n'était pas une meurtrière...

Milly ôta ses vêtements et ouvrit le robinet, laissant l'eau se déverser sur son corps éreinté. Le liquide était à peine tiède mais son contact suffisait à la calmer, apportant une vague de sommeil salvatrice. Elle resta 5 longues minutes immobile sous le jet d'eau avant de reprendre ses esprits, de s'envelopper dans une serviette et de sortir, ses vêtements sous son bras. Le temps était compté, elle ne pouvait pas s'éterniser à l'étape décrassage. Son « repas » (comment osaient-ils appeler ça un repas ??) fut englouti en deux temps trois mouvements malgré son absence d'appétit. Elle mâchait machinalement sans se soucier des protestations de son estomac encore noué.

C'est ainsi que 10 minutes à peine avoir franchit le seuil, Milly fermait déjà les yeux, allongée dans son lit de camp fragile, plongeant cette fois ci dans un sommeil sans rêve, bien heureusement pour elle...

_________________
Revenir en haut
Lexie Soukoroff
MessagePosté le: Dim 22 Fév - 21:35 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 79
Age: 17
Nationalité: Russe
Numéro: 27
Arme(s): Pic à chignon, Sable et Pied de chaise pointu
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 16
Moyenne: 0,20

Cet endroit sombre et silencieux devenait pesant,il était décidément grand temps de partir....Léna brisa soudainement le silence qu'avait laissé la proposition qu'elle venait de lancer...Dieu que lexie comprenait son inquiétude d'être un poids pour Rocky et elle, et bien qu'effectivement il était clair que la jeune russe les ralentissait et les mettait en danger, il n'etait pas question de l'abandonner, l'heure de repose sonnait, dans quelques dizaines de minutes, elle pourrait recevoir un minimum de soin...après cela advienne que pour moi, tout le jeu reprendrait ses droits et chacun avancera pour sa propre personne...

Ne t'inquiète pas Léna, tu sera bientôt un minimum soigné, tu n'auras plus a t'inquiéter de recevoir de l'aide...

Rocky continua en acceptant visiblement sa proposition, il pris bien évidemment les devants,elle l'avait vu venir a quinze kilomètres, mais elle ne dit rien,et continua d'avancer à sa suite, écoutant Léna lui envoyer quelques constatations bien sentie en Russe, effectivement heureusement que le jeune homme était rester, elle aurait eu bien des difficultés a s'occuper de Léna si elle avait du s'inquiéter seule de leurs protection.

Lorsqu'ils rejoignirent le dédale, ils aperçurent au loin une masse énorme, beuuuh s'en aucun doute Big Mac cet infâme et ignoble bonne femme, mais sa compatriote avait raison étant donné l'heure les attaques étaient peu judicieuse, ils ne risquait dans un certain sens quasiment rien, après quelques croisements, nos trois concurrents arrivèrent a proximité de la salle de repos, les différents groupes se croisaient ici et la, certain encore intact d'autres sérieusement amoché...dieu du ciel qu'est ce qu'elle foutais la dans cet endroit sordide avec tous ces gens qui comme elle avait eu l'inconscience de vouloir participer a cet infâme émission....

La porte etait la, la porte tant attendu, devant se trouvait déjà Milly et Cyanur...dieu merci elle ne semblait pas avoir trop pâti des slasheurs.

Cyanur, les filles ravi de voir que vous êtes toujours entière...


Elle remarqua alors l'absence de Jason, Léna immédiatement posa la question et a en croire la réaction légèrement agacé de la jolie blonde, il était peu sûr que ce dernier est croisé le chemin d'un slasher, elle préféra alors ne rien dire et changea de conversation...


quelqu'un sait quand cette foutu porte va s'ouvrir???

Au moment même ou ces mots sortaient de sa bouche, un cliquetis se fit entendre et la porte s'ouvrit, les un après les autres, ils s'engouffrèrent a l'intérieur, la salle était vétuste et peu équipé mais le luxe n'avait plus la moindre importance, tout ce que voyait Lexie s'était les lits qui les attendaient, il était primordiale qu'elle se repose, le chemin était encore long et l'heure plutôt courte...

Une voix retentit alors...forte, enjoué et totalement déplacé ! elle annonça les résultats des votes du public, elle n'éprouvait pas le moindre intérêt pour cela, tout ce qu'elle voulait s'était dormir...Laissant Léna, elle se dirigea vers les..douches, oui enfin si on pouvait appeler ca ainsi, ôtant ses vêtements, elle s'accorda cinq minutes de pur répit, tachant de faire disparaître les images immondes qui avaient peuplé ses dernières heures...la cohue se faisait entendre dans la minuscule salle, elle sortie alors, se sécha et tacha de se rhabiller rapidement avant de chercher a trouver un lit....elle passa d'abord par la case repas, rapidement, sans prendre de le temps d'apprécier ce qu'elle ingurgitait, comment l'aurait t'elle pu de toute façon, alors qu'elle rejoignait une couchette, elle aperçut Léna un peu plus loin, elle aurait bien voulu l'aider a guérir sa blessures mais elle était bien trop fatigué pour le moment...a peine eu t'elle le temps de se dire cela qu'elle sombra dans un sommeil agité....très agité...
_________________

Candidate N°27
Revenir en haut
Cherry Featherline
MessagePosté le: Mar 24 Fév - 15:02 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 17 Sep 2008
Messages: 19
Age: 19
Nationalité: Canadienne
Numéro: 13
Arme(s): Pied de chaise, couteau de boucher
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 18
Moyenne: 0,95

Quoi ? Quoi ?! QUOI ?! Comment ça c’est pas un jockey ?! Si c’est pas un jockey, c’est quoi, hein ?!

La jeune fille ne pu s’empêcher de foutre un coup de pieds dans la dépouille de the Rapist. Quelle conasse cette grosse vache ! Pff… C’était une ruse pour les garder avec elle, c’est sûr ! Ca ne pouvait être qu’un jockey !

Sur le moment, Cherry ne réalisait même pas à quel point elle parlait mal à un slasher. Puis elle se corrigea. Jouer les lèches-culs c’était vraiment pas son truc mais si sa vie en dépendait, elle le ferait.

Bon… J’aurais aimé gagner mais on va bien s’amuser toutes les trois, non ?

Pff… Tu parles… Cette grosse vache va pas nous lâcher. Bon ça se comprend… Pourquoi elle n’est pas un slasher sexy ? Tss… J’aurais préféré continuer à sucer the Rapist !

Puis Kelly prit enfin la parole et c’était… pas beau à voir ! Si c’était pour quelle devienne comme ça, alors ce n’était pas la peine. En dehors du jeu, Cherry aurait été ravie, mais là, face à une grosse qui peut vous tuer à tout moment…

Euh oui… On va se reposer… A toute ma belle !

Si un jour j’aurais cru que je dirai ça à une meuf comme elle !

Les deux canadiennes avançaient, avançaient, et Cherry fut ravie de constater qu’elles étaient dans les premiers arrivants. Ouf. On évite l’invasion des candidats, on prend les lits qu’on veut… Le paradis quoi. Enfin quelque chose de réjouissant ! Mais avant qu’elle n’entre, une voix leur annonça les gagnants du concours.

Quel concours ? Et pourquoi elle ne l’avait pas gagné ? Attends… C’était pas le gamin et le paumé qui avaient gagné quand même, contre elle ? Mais… Où étaient ses fans ? Enfoirés de Japs ! Quand c’est pour la matter en train de sucer un tueur tout le monde est là mais quand c’est pour la soutenir, ah ça non, pas question d’user de l’argent en votant pour sa gueule.

Cherry avait oublié les armes qu’elle tenait : un couteau de the Rapist et un minable bout de bois qui faisait totalement ridicule face à l’arme blanche. Elle tenta de cacher le couteau du mieux qu’elle pouvait, ne voulant pas attirer les commères.

La jeune fille pensait avoir vu le Vietnam, mais elle ne pu retenir une grimace face à la jolie Russe. Dès le début elle avait vu cette nana comme une concurrente et, il fallait l’avouer, elle était assez satisfaite de s’en être mieux tirée qu’elle, enfin pour l’instant. Mais celui ne l’empêchait d’éprouver de la pitié à son égard, bien qu’elle n’ait pas l’air très bien dans sa tête !

L’autre Russe fonça à la douche. Lexey ou Lexie peut-être… Aucune idée. La Canadienne voulut faire de même mais comparée à certains elle n’en avait pas besoin. Elle passa juste sa tête sous l’eau froide pour s’en passer sur le visage. Elle circula ensuite et partit sur un lit, sans attendre Kelly mais dans l’espoir qu’elle vienne près d’elle.

Quelle merde. Y’a pas que chez nous qu’il y a eu de l’action apparemment ! Entre l’autre qui a perdu un bout d’épaule, celle qui pue la pisse et qui a dû servir de chiottes à quelqu’un et l’Anglaise avec ses deux ongles en moins… Kelly et moi on s’en sort plutôt bien !

Puis elle se souvint d’un détail : elle prit son arme et s’en servit comme miroir. Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ?

Oh putain… ! Qu’est-ce que… Qu’est-ce que ce batard d’enculé de merde m’a fait ?! Mes… Mes cheveux ! Ah !

Passer pour la petite potiche qui hurle à cause de ses cheveux n’avait rien de réjouissant face à la blessée qui ne disait rien, mais Cherry n’en avait rien à foutre. Ses cheveux, merde quoi ! Ses magnifiques cheveux !

Connard, je me vengerai…

Puis elle réalisa la connerie de ce qu’elle venait de dire.

Ouais bah si t’étais encore là je t’aurais fait encore plus souffrir…

Je t’aurais mordu la bite, sauté dessus, foutue ta sale queue dans ta sale gueule, j’aurais tabassé ce qui restait à ton entrejambe, j’aurais arraché tes yeux et tes couilles pour mettre tes sales roubignoles dans tes orbites foireux ! J’aurais arraché tes cheveux moi aussi, enfoiré de connard, j’aurais tout fait pour venger mes cheveux !

Elle cessa enfin d’imaginer ce qu’elle lui aurait fait pour se regarder à nouveau et tenter de camoufler ce trou qui semblait la narguer. Rho et puis à quoi bon ? Elle allait dormir…

J’ai même pas de pyjama…

Cherry, jamais à court d’idées quand il faut trouver un prétexte pour se déshabiller, enleva ses vêtements et les posa à côté de son lit pour se retrouver en sous-vêtements. Espérant se trouver un admirateur parmi les candidats, elle retira sa culotte et la posa délicatement sur le tas de vêtements. Rho et puis tout compte fait… Non, si elle n’avait pas le temps de se rhabiller on la renverrait direct à poil dans le hangar. Sa sexy-attitude la perdra…

Avant de s'endormir, elle mangea rapidement son hum... repas... Mais pas question de faire la difficile, elle n'avait que ça. Elle déposa son assiette sur le rebord et ferma les yeux.

Bonne nuit Kelly…

Puis elle s’endormit en gardant cachées ses armes.
Revenir en haut
Lena Yuganova
MessagePosté le: Mar 24 Fév - 16:00 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 18
Age: 18
Nationalité: Russe
Numéro: 10
Arme(s): Pied de chaise pointu au bout
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 13
Moyenne: 0,72

Ah…

Bah fallait s’y attendre. Lena ne mima ni la surprise, ni la tristesse. Ce qui se lisait sur son visage était l’indifférence. Ca faisait tout de même un mec de moins pour les protéger et désormais elles étaient à trois sur Rocky, si elles continuaient à faire équipe. Mais à part ça, la mort de Jason ne la choquait pas plus que ça.

Et elle avait une excuse : elle était trop extenuée pour réagir. Même la voix qui retentit pour annoncer les candidats gagnant ne la fit pas réagir. Elle n’avait pas gagné, elle s’en fichait donc de savoir quelle était la récompense.

Lexie fonça à la douche, Lena fit de même. Elle se déshabilla sans trop de gêne, jouant quand même légèrement la pudique. La seule difficulté était de se déshabiller sans trop lever le bras droit… Après quelques petits essais, elle trouvait la combine et se retrouva nue sous la douche à tenter d’enlever le sang de son gilet et de son débardeur, mais surtout de son épaule encore tâchée.

Durant sa petite douche elle fit tout pour ne pas trop bouger son bras droit et finalement c’était assez facile dans de telles conditions, mais dans le hangar ce n’était vraiment pas la même chose… Ah ce que cette douche faisait du bien !

Lorsque toute trace de sang eut disparut, Lena en sortit et se sécha. Immédiatement, elle prit le nécessaire pour se soigner, voyant que Lexie dormait déjà. De toute façon, elle s’attendait bien à ce qu’on ne la voit plus comme une handicapée pendant cette heure de repos mais comme… rien.

C’était compréhensible et de toute façon elle savait comment se soigner. Du moins, comment bander sa blessure. Et peut-être qu’entre temps quelqu’un lui proposerait son aide ? Ce n’était pas négligeable !

En attendant que ce quelqu’un se présente, elle dégusta son superbe repas composé de pain, de fromage et d’eau. En fait, ce n’était pas mauvais ! Pas du tout. Et puis quand on a que ça, on s’en contente. Qu’est-ce qu’on peut manger d’autres ? Des bouts de candidats ?

Pff…

Si elle avait été moins insensible, Lena aurait sûrement chialé en repensant à ça… Oui, « ça », elle préférait ne pas le nommer autrement… Ce qu’elle ressentait, c’était le regret de n’avoir rien fichu pour se défendre… Enfin bon…

Elle se rappela d’une chose : on ne peut compter que sur soi-même. Elle cessa donc d’attendre que quelqu’un se présente pour l’aider et commença à soigner son épaule. Elle bougea son bras…

Aïe…

La douleur était toujours présente mais c’était normal. Elle ne pouvait le bouger qu’à une certaine limite et ça, elle l’avait bien compris. Mais sinon, elle avait bien bandé et soigné la blessure, et seule en plus de ça. Elle n’avait vraiment besoin que d’elle-même.

Ouais, ouais, je dis ça, mais dans le hangar ça va être autre chose et je vais devoir me rabaisser à mon statut de blessée et supplier de l’aide… Ce que je peux être pathétique quand je suis blessée !

Après tout ça, elle partit dans un lit et ferma les yeux. Elle espérait qu’Elle n’envahirait pas son sommeil. Elle voulait rêver d’elle-même. Ca peut paraitre tout à fait excentrique mais si on connait Lena, ça n’a rien de surprenant. Les plus beaux rêves qu’elle a faits étaient sur elle-même.

Elle s’endormit sans trop de mal.
_________________
Revenir en haut
Betty Cooper
MessagePosté le: Mar 24 Fév - 16:24 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 31
Age: 32
Nationalité: Américaine
Numéro: 6
Arme(s): Un pied de chaise pointu au bout
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 30
Moyenne: 0,97

Une fois entrée dans la salle de repos, Betty ne perdit pas de temps : il y avait plusieurs douches. Elle fonça vers une d’elles. S’il n’y en avait eu qu’une, elle aurait sûrement attendu pour laisser les blessés se doucher en priorité. Mais là, pas question d’attendre.

Elle se déshabilla le plus rapidement possible pour que les candidats qui ne l’avaient pas vue à poil préservent cette vision d’une Betty habillée et tira le rideau de douche. Elle pleurait. Edwin avait gagné ce fichu concours dont elle venait à peine de connaitre l’existence, et désormais il pouvait passer une heure avec le candidat de son choix.

Et si cet enfoiré la choisissait ?

Alors que sa pisse partait peu à peu du corps de Betty pour rejoindre l’eau et la rendre toute jaune aux pieds de la jeune femme puis disparaitre, la vision de ce connard qui entrait sur le plateau pour se présenter aux candidats et au public ne cessait de la hanter. Le bruit de l’eau camouflait ses pleurs, heureusement, elle ne voulait pas qu’on sache qu’elle ait pleuré.

Elle s’adossa contre le mur et se laissa glisser au sol, tout en continuant de pleurer. Cet enfoiré avait, en quelques secondes, ruiné sa vie. Elle le ressentait comme ça. En plus, maintenant, elle ne savait plus vers qui se tourner. Milly ne voudrait peut-être plus faire équipe avec elle…

Enculé d’arlequin…

Non, il ne la choisirait pas. Il ne pouvait pas la choisir. Pour lui, elle devait être une victime parmi tant d’autres, juste une nana à poil sur qui il a pissé, rien de plus. Betty ne pensait pas représenter une candidate vraiment importante à ses yeux. Et c’était tant mieux d’un côté. Enfin, elle l’espérait. Vaut-il mieux être aimée par un tueur ou lui être complètement égal ?

Après que toute odeur venant de ce malade soit partie en direction des égouts, Betty sortit de la douche, toujours en espérant cacher son corps nu aux autres candidats. Elle enfila ensuite les vêtements de Tab, après avoir tenté d’enlever le sang du mieux qu’elle pouvait, et fila sur son lit avec son assiette pour manger ce merveilleux repas que leur avait concocté… qui d’ailleurs ? Des feignasses en tout cas.

Puis elle vit les bandages… Il avait l’air d’y en avoir assez pour tout le monde… Elle ne pu s’empêcher de bander son ventre pour cacher le tatouage express au couteau d’Edwin. Certes, ce bandage lui rappellerait encore qu’en-dessous se cache quelque chose, mais d’un côté ça la rassurait, alors bon…

Mais ce n’était pas mauvais, loin de là, c’était juste que Betty aurait préféré manger autre chose, comme d’autres candidats supposait-elle. Enfin, ce n’était pas négligeable lorsqu’on n’a que ça. Elle devait s’en contenter.

Après avoir fini, c’est-à-dire en à peine cinq minutes, elle posa son assiette et passa sous la couette.

Il ne faut pas que je fasse des cauchemars d’Edwin… Il faut pas que ce malade me gâche la vie… Non…

Elle ferma les yeux et s’endormit bien qu’elle trouva assez difficile de dormir comme un bébé dans ce genre de condition. Pourtant c’est ce qu’elle faisait.
_________________


Betty Cooper...
Revenir en haut
Cyanur Telldown
MessagePosté le: Mar 24 Fév - 17:19 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 137
Age: 18 ans
Nationalité: Anglaise
Numéro: 18
Arme(s): plus rien... -_-
Victimes: 0.5?? XD
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 29
Moyenne: 0,21

Le corps sans vie de se pauvre Jason fut il à peine caché que le reste de la troupe arriva. L'anglaise était vraiment contente au fond d'elle même que ces trois là s'en soit sorti sans plus de dommages et soient arrivés ici indemne, mais à vrai dire, elle était trop obnubilé par ce que les deux jeunes femmes venaient de faire pour dire quoi que ce soit. Cyanur avait une furieuse envie de chialer comme une môme et le regard que lui jetait Rocky n'arrangeait rien. Il savait, elle en était sûre! Et plus il la regardait, plus cela la mettait mal à l'aise. La porte de la salle qui s'ouvrit fut une véritable délivrance pour elle, et après avoir lâché un "merde" assez fort, elle s'engouffra dans la salle sans attendre une seconde. Plus elle serait loin du regard inquisiteur de GI Joe, mieux elle se porterait.

Il fallait bien l'avouer, cette salle était des plus spartiates, et les deux heures de pause se ferait à la dur! Mais autant faire avec ce qu'on a et ne pas faire la fine bouche, bien au contraire. Et le premier réflexe de la petite brune fut de sourire à l'annonce des candidats qui avaient gagné une heure de repos. Le gosse et le belge qui était à la ramasse. Finalement le public avait peut être bien un peu pitié d'eux! Sauver la mise à un gosse montrer qu'il restait en eux un petit quelque chose d'humain chez tous les connards qui se délectaient de leur piètre tentative de survie. Par contre la suite fut moins réjouissante...

Edwin... Ce dégénéré d'Arlequin... Celui là même qui avait tripoté Milly et qui avait pisser sur Betty après lui avoir tatouer le bide avec une lame... Cet raclure de la pire espèce venait de gagner aussi! Mais la régie faisait durer le suspens, car elle se garda bien de dire ce que ce joyeux luron avait remporté, mais dans l'esprit de Cyanur une chose s'imposait, ce serait loin d'être réjouissant pour le candidat qui devrait passer une heure avec lui! Ce mec était un taré qui avait été fini à la pisse, et Dieu seul savait se qui se tramait dans l'esprit du slasher. Mais ce n'était surement pas Bisounours-Land là dedans!

Oh et puis merde, après tout il y avait une chance sur combien qu'il la choisisse elle? Pas des masses, c'est plus pour Milly et Betty qu'elle se faisait du soucis concernant l'Arlequin. D'ailleurs, elles étaient déjà toutes les deux parties se doucher, et Cyanur ne perdit pas de temps pour leur emboiter le pas. Elle n'eut aucune gène à se dessaper devant tout le monde, après tout elle avait montrer ces seins à la terre entière il y avait de cela à peine 10 minutes. Et elle avait vraiment besoin de se laver aussi bien le corps que l'esprit... Laver le sang... Laver la poussière... Laver la sensation des mains de Jason sur elle... Laver le sang de Tab qui la maculait... Laver le souvenirs des slshers qu'elle avait rencontré depuis le début du jeu...

Elle aurait tant aimé une bonne douche bien brulante, mais elle du faire avec le mince filet d'eau à peine tiède. Il fallait s'y attendre après tout, elle n'était plus dans un hôtel de luxe mais en enfer. Et même à cette température l'eau lui fit du bien, et pour la première fois du jeu, la jolie britannique se laissa aller et pleura tout son soul en silence pour n'être entendu de personne. Il fallait bien l'avouer, ça faisait du bien relâcher toute cette pression accumulée. Une fois le flot de larmes tarit, elle s'enroula dans une serviette et se sécha en vitesse avant de se rhabiller et pris la direction du buffet de luxe. Pain, fromage, eau! Point barre! Rien de plus! Attrapant sa part, elle se dirigea vers un lit libre et après avoir enlever ses chaussure elle s'y assis pour manger son repas du bout des lèvres. L'appétit n'y était guère mais si elle voulait tenir il fallait qu'elle se nourrisse. Quand ce fut terminé, elle ramena ses genoux contre elle pour les enserrer de ses bras et y posa sa tête, son regard fixant le vide.

Elle savait qu'elle aurait du se coucher et s'enrouler dans ce drap de première main, mais rien à faire, le sommeil ne venait pas, elle était trop tendue, et avait trop les nerfs à fleur de peau pour y parvenir. Elle se contentait de regarder fixement le mur sale devant elle, faisant abstraction des bruits et des personnes qui l'entourait. Et encore une fois, une furieuse envie de pleurer lui brula les yeux, mais elle serra les dents. Hors de question de pleurer devant les autres! Elle n'était peut être qu'une gamine de dix huit ans, mais elle avait sa fierté!
Revenir en haut
James Cartrite
MessagePosté le: Sam 28 Fév - 22:50 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 07 Oct 2008
Messages: 17
Age: 17
Nationalité: Suisse
Numéro: 22
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 8
Moyenne: 0,47

Enfin. C'est la pause. Leurs mains étaient toujours liées et James se sentait encore plus en sécurité. Cependant, la faim le gagnait.

Il allait enfin pouvoir se reposer, manger, boire et peut-être même se laver...

Ils n'étaient plus seuls maintenant. Mais Cherry et Kelly ?! Que leurs était-il arriver ? Étaient-elles morte ? La tristesse envahit James et les larmes commençaient à monter.

Les pauvres...

Gaël évoqua à son tour les deux canadiennes, c'est comme s'il avait lu dans ses pensées. Un léger sourire marqua alors le coins de ses lèvres.

Leurs cris... c'était terrifiant...
Gaël le fit sortir de ses pensées, les mains toujours liées, ils se remis à marcher vers la salle de repos.

Puis James s'arrêta.
«  Gaël... Tu étais là pour elles, tu les a suivit, et moi... Moi, je t'ai suivit toi. Bon... je sais que tu n'as rien fait, mais c'est un comportement humain... Bref, allons nous reposer !» Dit James.

Ils se remirent à avancer. Ça y est ! La salle de repos... Bon sang que c'était étroit !

Cherry et Kelly, elles étaient là ! James lâcha la main de Gaël, le regarda et courra en direction des deux jeunes filles. Cherry dormait et Kelly, quand à elle, était au buffet, qui était plutôt ragoutant.

« - Kelly !Vous êtes là ! Comment tu vas ?
Hey ! Salut les gars ! Cherry dort ! Qu'est-ce qu'elle est sexy en dormant !
Alors ? Il s'est passer quoi ? Vous avez étiez ou ? »

James ne pouvait s'empêcher de poser des tas de questions. Elles étaient en vie !

«  Calme toi ! On va bien, Cherry s'est fait arracher les cheveux et moi, je me suis fait mordre la jambe, mais tout va bien maintenant. On a eu plus de chance que d'autre... » dit Kelly en montrant du doigt des autres candidats.
«  - Nous, nous n'avons rien eu ! Pour l'instant, nous n'avons pas encore vu des slashers, Gaël vous avez suivit, et j'étais là aussi ! Nous avons cru que vous étiez morte...
Non, Big Mac nous a laisser nous reposer, Cherry est partie dormir. Et moi, bah j'avais faim. Vous avez fait quoi, vous ? Explique moi tout !
On s'est cacher dans le cirque... Enfin je l'ai suivit jusque là bas. Et depuis, on s'est pas quitter. Bon, il faudrait qu'on aille se reposer un petit peu, maintenant.
Ouais, surtout qu'après, on repars de plus belles ! »

James prit quelque chose à manger, partit se rafraichir et alla dormir sur l'un des lit libre. Quant à Kelly, elle fit de même.
Revenir en haut
Aileen Olsson
MessagePosté le: Mar 3 Mar - 20:22 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 26 Juin 2008
Messages: 13
Age: 19
Nationalité: Suédoise
Numéro: 4
Arme(s): Un pied de chaise pointu au bout
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 12
Moyenne: 0,92

En entrant dans la salle, Aileen savait qu’elles ne seraient pas les dernières mais pas à quel point elles n’étaient pas les premières… Il y avait déjà pas mal de monde ici ! Mais le plus important était qu’elles soient arrivées. Milly et Betty aussi d’ailleurs, elle pouvait les voir. Au moins elles étaient en vie… Tout de même, certaines personnes manquaient à l’appel. Des garçons en majorité. Elle espérait qu’ils ne soient pas tous morts…

Pour Jason déjà, c’est trop tard…

Bon avant toute chose… Faut soigner ta blessure.

Aileen ne s’attendait pas à si peu, comment voulaient-ils les faire garder en vie pendant cinq jours avec ce strict minimum de merde ?

Bien sûr ! Ils faut qu’on reste à peu près dans le même état tout le long de l’émission… Ca semblait pourtant évident.

Mais comme tout le reste, il faudrait s’en contenter.

Bah… C’est mieux que rien… Qu’est-ce qu’il nous faut ? Désinfectant, bandages… compresse ?

Aileen savait soigner les bobos, mais pas les pouces en moins. Et dire qu’avant de vouloir devenir médecin légiste et profiler elle avait songé à être médecin… Les patients auraient été mal barrés ! Elle avait bien essayé de se renseigner mais n’avait rien appris de plus que ce qu’elle savait déjà.

Elle retira les bouts de vêtements de Betty de la main de Livianna. Avant tout, il fallait nettoyer sa main non ? On n’allait pas la laisser avec tout ce sang, bien qu’il n’y en ait pas beaucoup. En lavant la main de son amie, elle lâcha en suédois :

Qui pensait que le sang collait autant ? Heureusement, la blessure est récente !

Être traitée comme une blessée comme ça par une gamine qui pleurait il y a dix minutes, ça ne devait pas être très glorieux. Mais Aileen ne pouvait pas la laisser se débrouiller comme ça. Elle avait sa part de responsabilité, du moins, elle se sentait impliquée. C’est comme si une amie se faisait renverser, qu’elle lui donnait son portable en disant « appelle les secours, et bon rétablissement ! ». Non, elle ne pouvait pas ! Cependant elle épargna à Livianna toute explication à ce sujet et continua.

Si je fais mal quelque chose préviens-moi, je suis pas experte en la matière…

Quand elle pensa avoir fini, le plus sérieusement du monde elle lâcha :

Tu veux prendre une douche ? T’as peut-être besoin d’aide pour que je te passe des trucs et tout ça, non ? Le savon, le shampooing… S’il y en a ! Je peux te laver les cheveux, j’adore faire ça, et sur des cheveux asiatiques ça doit être encore mieux !

Avant de devenir plus chiante, elle fit demi-tour et insista tout de même :

Si t’as besoin de quelque chose, demande hein, je peux même t’aider à bouffer.

En attendant, Aileen partit sur le trône. C’était gênant de se doucher devant tout le monde… Faire pipi l’était moins. Elle cachait habilement son entrejambe d’où coulait désormais l’urine qu’elle avait dû contenir et qu’elle avait eu peur de relâcher à la moindre horreur.

Je pourrais pas me laver devant tout le monde de toute façon… Et j’en n’ai pas vraiment besoin, je sue juste un peu… J’ai pas fait de gros effort physique, ça se sent pas.

La jeune fille partit tout de même se rincer le visage à l’eau froide. Son maquillage devait bien couler… Elle s’arrangea pour ne pas trop en retirer. Elle avait beau paraitre narcissique, elle s’en fichait, après tout s’occuper de son eye-liner l’empêchait de s’occuper des atrocités qui avaient été commises !

Après ça, Aileen prit son assiette et s’assit sur un lit libre. Ce n’était pas un repas de luxe mais c’était mangeable, et surtout ils n’avaient que ça. Une fois son assiette vide, elle la posa près de son lit, ne sachant pas trop quoi en faire, et repartit aux toilettes pour tenter de l’évacuer…

Pour ce qu’il y a, ça va pas me boucher le trou de balle… Pff…

Mais mieux valait être prévoyant, on n’est jamais à l’abri d’une soudaine envie de faire la grosse commission. Et après avoir bu plus de la moitié d’une bouteille d’eau en si peu de temps, mademoiselle Olsson risquait peut-être de mouiller les draps. Quelle honte !

Elle attendit que son amie ait fini pour passer sous les draps et, seulement après avoir essayé toutes les positions possibles pour finalement la trouver, elle parvint à s’endormir. Etrange pour la pleurnicheuse de service !
Revenir en haut
Maitre du jeu
MessagePosté le: Sam 7 Mar - 12:34 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
MJ
MJ


Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 35
Age: Déjà présent au commencement et certainement jusqu'à la fin.
Nationalité: Divine
Numéro: 0
Arme(s): son omniscience...
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 35
Moyenne: 1,00

Une sirène assez bruyante pour réveiller tous les gros dormeurs retentit soudain, suivie de la voix de l’agaçante présentatrice sûrement de bien meilleure humeur que les pauvres candidats tirés violemment de leur sommeil.

-«Assez dormi, bande de larves ! Il est deux heures du matin ! Il est temps de quitter cette suite ô combien luxueuse pour retrouver notre petit hangar ô combien riche en divertissements ! Mais nous avons d'abord une petite nouvelle à vous annoncer… Même si vous avez dû vous rendre compte du vide laissé par les absents ! Vous avez déjà perdu 4 camarades, et tous des mâles... un élan féministe s'empare du plateau !»

Les réactions du public se firent alors entendre, allant de l’applaudissement aux huées. Aoi reprit :

-«Allez, bon courage ! Ah oui, j'oubliais ! Le candidat, ou plutôt la candidate choisie pour passer un moment privilégié avec Edwin n'est autre que notre jolie Cyanur ! Ton prince charmant viendra te chercher à la sortie côté dédale pour te mener dans votre nid d'amour ! Petite chanceuse !»

Le grésillement du haut parleur se tut alors mais pas la sirène qui continuait à vriller les oreilles des participants. Le compte à rebours en chiffres rouges leur signalait le décompte qui se poursuivait inlassablement, il fallait faire vite.

La présentatrice avait oublié de leur faire part d'un petit détail, une simple blague de la régie dont la victime se rendrait bien vite compte : l'une des parts de repas avait été mélangé à de puissants laxatifs. Et le sort était tombé sur Betty la maudite (dis merci aux dés virtuels !)... les effets du médicament devraient se faire sentir dans une demi-heure environ, dommage qu'ils ne fournissent pas de couches !

_________________
Revenir en haut
Milly Meers
MessagePosté le: Sam 7 Mar - 14:28 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 22 Juin 2008
Messages: 194
Age: 19 ans
Nationalité: Américaine
Numéro: 2
Arme(s): Sabre recourbé
Victimes: 2
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 54
Moyenne: 0,28

- « Je n'entend rien, je n'entend rien, je n'entend rien... » murmurait Milly, audible d'elle seule.

Et pourtant elle entendait les paroles d'Edwin et les hurlements de John, elle ne les entendait même que trop bien, étant situé à 2 mètres seulement de la porte. C'était abominable, Dieu seul savait ce que le slasher était en train de faire à l'australien et une chose était sure : elle n'ouvrirait pas la porte pour constater. Elle avait eu une chance folle lors de leur première rencontre et elle n'était pas assez folle pour vouloir renouveler l'expérience.

Alors elle fermait les yeux très fort et tentait de se rendormir, mais c'était difficile dans ces conditions...

Pourtant elle finit par réussir, la fatigue aidant beaucoup, mais elle rêva du corps de John, tué à chaque fois de manière différente. Elle rêva de sa lâcheté et de celle de ses petits camarades. Chacun pour soi, même de manière chimérique, c'était la jolie philosophie de Survival.

Sa « douce » voix d'Aoi la réveilla un peu moins d'une heure plus tard, d'une manière assez brutale. Elle accueillit toutefois le discours de la présentatrice avec un profond soulagement teinté de culpabilité : elle n'était pas désignée, mais sa compagne de meurtre oui. Que pouvait-elle pour Cyan ? Rien... donc elle ne ferait rien.

Elle allait même se tirer rapido en fait. Depuis le début du jeu elle avait l'impression que tout le monde était mieux sans elle, alors il s'agissait désormais d'expérimenter la chose. Un peu de solitude ça vous dit ? L'américaine se leva donc sans un mot, passa un coup aux toilettes et sortis côté pont la première, après avoir raflé la part d'un des morts. Ils ne pourraient pas en profiter, mais elle si. Ainsi va la vie !

Elle réserverait aussi son heure de repos pour plus tard, question stratégie. On ne savait jamais quand est-ce qu'on pourrait en avoir réellement besoin, et l'instant présent n'était pas crucial, loin de là.

En passant la porte Milly ne put s'empêcher de se demander combien oseraient sortir côté dédale, pour affronter la vision du corps du dernier mort en date. Combien le feraient en sachant pertinemment qu'Edwin allait passer chercher Cyanur par là... Ça servirait à dénombrer les fous et les inconscients présents dans le jeu. Enfin, ceux un peu plus tarés que les autres...

Un dernier soupir, un dernier coup de dent dans sa miche de pain rassis et la petite caissière de Chicago se lança dans ce qu'elle aurait nommé avec ironie sa « joyeuse petite aventure en solo ».


>> Direction le pont instable.

_________________
Revenir en haut
Aileen Olsson
MessagePosté le: Sam 7 Mar - 16:30 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 26 Juin 2008
Messages: 13
Age: 19
Nationalité: Suédoise
Numéro: 4
Arme(s): Un pied de chaise pointu au bout
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 12
Moyenne: 0,92

Aileen, depuis qu’elle s’était réveillée, ne pouvait s’empêcher de fixer Cyanur. Un regard qui pouvait paraitre suspicieux vu l’endroit précis qu’observait la gothique : sa poitrine.

Jolie poitrine, certes, mais ce n’était pas ça qui attirait l’attention de la jeune fille, mais plutôt le t-shirt que portait celle-ci : il représentait le lapin d’Alice au pays des merveilles.
Elle s’en était rappelée un peu plus tôt, mais le voir de ses propres yeux ne pouvait que le confirmer !

Et si c’était Cyanur, le lapin ? Accepterait-elle de partir avec elle ? Non… Elle était déjà choisie par l’autre malade d’Edwin… Mais ça valait le coup d’essayer !

Cyanur, attends s’il-te-plait !

Elle lui posa sa main sur l’épaule pour la retenir, pensant que celle-ci comptait partir très vite.

Désolée de te retenir, mais… j’ai un service à te demander. Tu dois être préoccupée par l’autre con mais s’il-te-plait, écoute moi.

Elle prit son courage à deux mains. Autant être franche, elle ne voulait pas avoir recours au mensonge.

Alice m’a lancé un défi. Je dois retrouver son lapin de merde… Et… je pense que ce lapin de merde c’est toi, ou plutôt ton t-shirt.

Voilà, au moins ça c’était fait. Désormais, elle attendait la réponse de la jeune anglaise.

Je pense pas qu’elle te fera quelque chose… Ou au pire, elle t’arrachera ton t-shirt ? Je te donnerais le mien, si je l’ai encore d’ici-là. S’il-te-plait… J’aimerais vraiment remporter ce défi… Je suis sûre que le lapin, c’est toi ! Tu acceptes ?

Aileen n’avait pas laissé le temps de répondre à Cyanur, ce qui expliquait son silence. Mais elle ne l’avait pas compris comme ceci et pensait que la candidate préparait un refus… Merde ! Non !

Elle avait déjà assez perdu de temps comme ça. Si elle laissait filer Cyanur, c’était mort. Et Aileen n’était pas du genre à la poursuivre pour lui arracher son t-shirt.

Quoi que… Voir Cyanur arriver en soutien-gorge ne pourrait faire que plaisir à Edwin !
Peut-être qu’Aileen monterait dans son estime, et que comme ça, il ne l’attaquerait pas !

Pff… Quelle conne… Comment je peux SEULEMENT y songer ?!

Si tu m’aides, je gagne une heure de paix. Je t’en supplie, je sens que je vais vraiment en avoir besoin !

La jeune fille avait tout dit, il ne restait plus qu’à attendre l’accord ou le refus de sa camarade.

Elle constata que Milly partait. Sympa… C’était mort alors, pour la retrouver, elle et Betty, avec Livianna ?

T’aurais pu nous prévenir, c’est pas sympa ! Lâcheuse ! cria la jeune fille en suédois, sachant pertinemment qu’en anglais, elle ne ferait que provoquer une dispute. Et elle s’était promis de ne plus pleurer. Pour ça, Milly avait l’air vexante, il ne valait donc mieux pas la chercher.
Revenir en haut
Cherry Featherline
MessagePosté le: Sam 7 Mar - 22:13 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 17 Sep 2008
Messages: 19
Age: 19
Nationalité: Canadienne
Numéro: 13
Arme(s): Pied de chaise, couteau de boucher
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 18
Moyenne: 0,95

C’est dingue ce que Cherry avait bien dormi ! Peut-être pas assez mais elle ne le ressentait pas ! Elle n’avait même pas entendu Edwin tuer John ! En plus de ça, elle avait fait un beau rêve : elle participait à l’émission Survival.

Vingt-deux candidates étaient nues. Elle en faisait partie, et bien évidemment, elle était la mieux foutue. Le but était de coucher avec le plus de slashers possibles. C’était une mission pour elle !

A la fin, elle sortait gagnante, le sourire d’un blanc éclatant, et pas seulement dû à Colgate, alors que toutes les autres filles étaient mortes d’épuisement. Des vraies petites natures.

Puis la présentatrice lui repassa les images : Cherry se vit en train de mordre les bijoux de famille de tous les slashers, tout en se rendant compte que ses dents étaient couvertes de sang et non de crème italienne.

Durant tout le jeu, elle avait accumulé les arrachages de cheveux par les slashers. Elle passa ses mains tremblantes sur son crâne désormais chauve avant de pousser un hurlement strident qui fut vite couper par la sirène qui retentit.

Elle se réveilla et se mit à engueuler la sirène pour ne pas avoir sonné plus tôt, pour éviter de gâcher tout son beau rêve ! Mais d’après ce qu’elle avait entendu, les rêves ne duraient même pas une seconde !

Quelle connasse quand même cette alarme !

Elle partit pisser un coup. Mais… NON ! Elle venait d’y repenser. Tout ce sexe dans le pays des rêves lui avait fait oublier que l’atroce Big Mac devait les rejoindre. Fait chier ! Non merde ! Elle ne pouvait pas !

La canadienne bondit sur Kelly et lui annonça d’une voix tremblante :

Faut qu’on trace… Bi… Big… La grosse salope va se ramener. Faut qu’on la fuie ! C’est bon, t’es prête ?

Elle n’attendit pas de réponse : Kelly était habillée, avait bien ses chaussures… Elle ne semblait pas contester. Elle empoigna d’une main celle de son amie, de l’autre le couteau de the Rapist ainsi que son pieu pourri. Puis elle lâcha la main de son amie pour prendre le pieu.

La jeune fille observa avec précaution les alentours. Edwin attendait Cyanur au dédale. Merde… Elles ne pouvaient pas risquer de tomber sur ce con ! Surtout que l’autre morte-vivante suédoise la retenait.

Mais elles ne pouvaient pas non plus se permettre d’attendre celle-ci pour voir la grosse Big Mac arriver. Ni se permettre d’emprunter le pont instable, c’était bien trop dangereux !

Bon, bon, bon… Je pense qu’il faut se tirer vers le dédale, mais hyper vite… On risque de tomber sur Edwin, mais c’est toujours mieux que risquer de se casser la gueule sur des piques. Quoi que si on allait sur le pont, on est sûres que Big Mac pourra pas nous suivre !

Blague mise à part, on va par le dédale.

N’attendant pas de réponse de son amie, elle lui fit signe de venir et partit, tout en priant pour ne pas tomber sur Edwin. A moins qu’il n’ait une anatomie plus que convenable pour une fille comme Cherry.

Oh mais c’est pas vrai ! Ce mec est un tueur ! Comment je peux… vouloir le baiser ? A moins que ça se finisse par sa bite entre mes dents, hors de question !

Puis elle prit un air songeur et continua de penser :

S’il me force je pourrais faire semblant de pleurer et retenir mes orgasmes. Si j’en ai. S’il a de quoi m’en arracher… Haha j’imagine le gros machin ou le truc qu’il faut regarder au microscope ! Avec un mec comme lui, c’est soit l’un, soit l’autre. Je me demande comment est celle de James.

Cherry n’en avait jamais assez : le sexe était sa drogue. Et dans une situation comme celle-ci, pourquoi ne pas tirer un petit coup pour se détendre et recharger ses batteries ? Mais avec qui… ?

Kelly et Big Mac…

Elle eut un petit rire typique des poufs et s’avança dans le dédale, où elle reprit son sérieux.

> Dédale
Revenir en haut
Maitre du jeu
MessagePosté le: Sam 7 Mar - 23:52 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
MJ
MJ


Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 35
Age: Déjà présent au commencement et certainement jusqu'à la fin.
Nationalité: Divine
Numéro: 0
Arme(s): son omniscience...
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 35
Moyenne: 1,00

Lena, Betty et Livianna étant soignées du mieux qu'on le pouvait avec les moyens fournis, elles récupèrent toutes trois 5 points de vie et stoppent les hémorragies.

Il me faut toutefois signaler que si Lena et Livianna fournissent trop d'efforts du côtés de leurs blessures celles-ci se réouvriront et leur occasionneront de nouveau des dégâts.

_________________
Revenir en haut
Cyanur Telldown
MessagePosté le: Lun 9 Mar - 13:29 (2009)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 137
Age: 18 ans
Nationalité: Anglaise
Numéro: 18
Arme(s): plus rien... -_-
Victimes: 0.5?? XD
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 29
Moyenne: 0,21

Morphée avait mis du temps, mais il était quand même passé, permettant à Cyanur de recharger un minimum ses batterie. Et fort heureusement se fut un sommeil sans rêves, ou plutôt sans cauchemar. Le seul hic fut que la sieste fut de courte durée, car la petite anglaise fut réveillé par des cris d'agonie et des coups tapés à intervalle régulier contre la porte de la salle de repos. Le premier réflexe de Cyanur fut de s'assoir sur sa couchette de fortune et de se boucher les oreilles du plus fort qu'elle put. Mais ce fut peine perdu, car même étouffer les sons horribles lui parvinrent, et quand elle reconnu la voix de l'Arlequin cela lui glaça un peu plus le sang. Elle n'avait aucune idée de qui s'était fait tuer, mais, comble de l'ironie, ce pauvre type venait de crever juste devant la porte de la sacro-sainte salle de repos.

Lorsque le calme fut revenu, Cyanur eut beau se tourner encore et encore dans le lit de camp, le sommeil ne revint pas pour autant, et elle se contenta de rester assise en serrant ses genoux contre elle et en imaginant le corps de la victime d'Edwin de l'autre côté. Des images plus morbides les unes que les autres lui traversèrent l'esprit mais elle ne parvint malheureusement pas à se les sortir de la tête. Son regard fixait la porte, non pas de convoitise mais de terreur, et l'alarme qui résonna dans la salle lui fit faire un bond et elle étouffa un cri.

Puis la voix nasillarde d'Aoi, présentatrice de pacotille de son état se fit entendre, annonçant quatre mort. La terreur se lut aisément sur les visages de certain, et l'indifférence qur d'autre. Cyanur quand à elle, ne put s'empêcher de se tourner vers Milly et de fuir le regard de Betty. Il y avait certes eu quatre morts, mais ils n'avaient pas tous étaient tués pas des slasheurs, et ça, elles seules le savaient! D'ailleurs Cyanur descendit de son lit et remettait ses converses en prenant son temps lorsqu'Aoi reprit la parole, annonçant à tous que le dévolu d'Edwin s'était jeté sur elle. Pourquoi?? Mais pourquoi??

Elle sentit les regards de certains se tourner vers elle. Encore une fois l'envie de pleurer lui brula les yeux. Elle avait survécu jusqu'ici, mais pour le coup le jeu allait bientôt être fini pour elle, parce qu'elle doutait sérieusement pouvoir survivre une heure entière en compagnie d'un tueur, et elle doutait fortement que l'Arlequin ferait preuve d'humanité avec elle! A cette pensée le regard de l'anglaise se durcit. Certes il ne lui ferai pas de cadeau, mais elle non plus! Et quitte à crever autant finir en beauté entrainer ce malade avec elle, ou au pire lui infliger un maximum de dégats! Puisque de toute façon sa propre fin était inéluctable, autant faire ça bien se dit elle en passant son pieu de fortune à sa ceinture.

Une fois prête, elle prit le chemin de la sortie, une détermination feinte sur le visage, mais elle fut stoppé dans sa lancée par la femme de Dracula. Elle écouta cette dernière lui débiter tout un tas de connerie à propos du lapin blanc et d'Alice, et elle eut le culot de lui demander de rejoindre cette tordue avec elle. Pour un peu, elle lui aurait ris au nez, mais comme sa maman l'avait bien élevé, elle se retint, mais elle se garda bien de la couver d'un regard tendre et aimant. Si elle avait eu des flingues à la place des yeux, Aileen se serait fait trouer la peau!

Tu vois, là maintenant tout de suite, j'ai bien envie de te dire d'aller te faire foutre et de te faire bouffer ce putain de T-Shirt!!! cracha-t-elle entre ses dents.

Je vais très certainement me faire buter par ce taré d'Edwin dans un futur pas si lointain! Mais je t'en pris, tu pourras toujours récupérer le lapin d'Alice sur ma dépouille!!!

Ne laissant pas le temps à la suédoise de répondre, elle fit volte face et prit la direction de la porte menant au dédale. Il était déjà là, et il devait très certainement jubiler comme un gosse qui s'apprête à ouvrir ses cadeaux de Noël. Cyanur ne se gêna pas pour lui jeter un regard noir, puis elle se tourna vers Aileen pour lui faire un petit coucou de la main et de la saluer à sa manière avec toute l'ironie dont elle était capable.

Je te dit à tout à l'heure!!! T'auras qu'à suivre les cris d'agonie pour me retrouver!!!



>> le dédale
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:27 (2017)  Minuit sonne les enfants ! (1er repos) -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Survival : êtes-vous prêt à risquer votre vie pour 200 000 $ ? Index du Forum -> Le hangar de la mort - Rez-de-chaussée ->
Salle de repos des candidats

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com