Survival : êtes-vous prêt à risquer votre vie pour 200 000 $ ? Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
<  La sortie des écoles
Hatari
MessagePosté le: Lun 23 Mar - 13:49 (2009)  La sortie des écoles --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 24 Nov 2008
Messages: 17
Age: 45 ans
Nationalité: Rwandais
Numéro: 0
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 13
Moyenne: 0,76

Hatari avait encore les yeux embrumés, et l'esprit encore vague lorsque l'immonde réveil les tira de leur sommeil trop bref. Jaron et Maurice s'étaient retournés, incommodés par le bruit, et ne semblaient pas avoir pour projet de se lever immédiatement. Ils s'étaient même recouvert jusqu'à la tête de leur piètre couverture en même temps, parfaitement synchrone.
Hatari se leva tout habillé, comme il s'était endormi. Qui sait quel cauchemar était venu lui rendre visite pendant cette heure de repos... il était tellement laminé par la fatigue que rien ne l'avait troublé cette fois-ci. Son estomac avait été largement comblé par l'épaisse purée indigeste qui lui tiendrait sûrement au corps jusqu'à la fin, du jeu ou sa mort. Il sortit seul, parmi les autres candidats qui semblaient vouloir plus reculer qu'avancer. On est tous seul au monde, seul dans l'épreuve, et seul face à la mort. On ne fait qu'arpenter un chemin en entrecroisant d'autres.

Les deux gamins avaient bien mérité, que ce soit par bravoure ou par pitié, leur heure supplémentaire de quiétude. Espérons qu'ils en profiteront un maximum. Mais le Rwandais ne comptait pas partir à l'avant sans eux. Il décidé donc de les attendre à la sortie, patiemment pendant une heure. Cette heure fut d'ailleurs longue. La tension était à son maximum lorsque le couloir se vida de ses candidats apeurés. Le moindre bruit suspect faisait se tendre tous les muscles d'Hatari. Heureusement, ils n'en furent que des bruits. A un moment aussi, la pauvre blonde huée par le public, se croyant elle aussi seule, vida ses gaz en toute impunité et sans avoir le contrôle apparemment dessus. L'atroce odeur resta un bon quart d'heure après son départ.

Mais le pire de tout fut de rester en présence du corps profané de la dernière victime en date. John avait passé un sale quart d'heure américain. Le vieil homme tira ses jambes et le traina jusqu'à un recoin du dédale afin d'éviter à Jaron et Maurice de le voir. Déjà que lui en fut tourmenté, alors il n'osait imaginer les réactions des petits agneaux.

L'heure passa donc lentement, très lentement. Les planches qui grincent, des échos de cris et de discussion, un silence pesant... et enfin, la porte qui s'ouvre.
Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Lun 23 Mar - 13:49 (2009)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maurice De Jonc
MessagePosté le: Mer 25 Mar - 16:11 (2009)  La sortie des écoles --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 10 Nov 2008
Messages: 23
Age: 25 ans
Nationalité: Belge
Numéro: 26
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 13
Moyenne: 0,57

Une nuit bien trop courte, voilà ce que pensait Maurice. Quel idée, franchement, de se coucher la nuit, pour se réveiller quand il fait encore nuit ?! Enfin, il avait assez dormi pour avoir fait un rêve des plus étranges...
Une frite, de la taille d'un homme, et plus précisément dans ce cas, d'une femme, lui faisait de l'oeil. Non pas qu'il aimait les frites parce qu'il était Belge, mettons ce préjugé de côté, mais il adorait au moins ça comme une bonne partie de scrabble. Cette frite, en plus d'être une femme, avait une sacrée paire de … ! Il ne savait pas comment s'y prendre avec. Avec en tant que femme, bien sûr, avec lesquelles il n'avait connu que celle de sa grand mère. Et en tant que frite, comment allait-il s'y prendre, par où commencer à la manger, si tant est qu'il pouvait la manger. Enfin, c'était un rêve, étrange et embrouillé, et qui ne voulait certainement rien dire.

Il ouvrit difficilement les yeux, les frotta d'un air pataud et bailla paresseusement. Il n'y avait plus personne dans la salle mis à part Jaron. Ils étaient en retard à l'école ! Il se leva précipitamment et se rendit vite compte de son erreur. Le haut parleur de la régie leur indiqua : plus que cinq minutes et vous débarrassez le plancher !

Il se remit la veille en mémoire. Oui, c'était vrai qu'ils avaient été choisis par le publique pour bénéficier d'une heure supplémentaire de repos. Alors des idées auxquelles il n'avait pas pensé, mais auxquelles il était maintenant confronté, s'imposèrent brusquement : Hatari n'est plus là, ni Anna Maria ! Ils allaient être seuls face aux carnassiers et aux prédateurs. Il en aurait souillé son slip.

Vite, plus que quelques minutes avant de se prendre un coup de collier ! Il pressa Jaron de se dépêché, enfila ses fringues puant la sueur et, en compagnie du môme, sortit rapidement. La scène aurait été grandement comique à voir. Maurice, la tête pleine de film d'action, et ayant trop peur de se faire pacifier, couru de la façon la plus rapide qu'il put et sauta comme si une déflagration avait explosé derrière lui. Il plongea donc vers l'avant pour se ramasser en dehors de la salle de repos, sur le plancher du dédale.

Lorsqu'il leva la tête, un sourire honteux au visage, il vit la mine atterré du compagnon Rwandais...
Revenir en haut
Jaron Weller
MessagePosté le: Jeu 26 Mar - 17:20 (2009)  La sortie des écoles --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 18 Sep 2008
Messages: 19
Age: 10 ans
Nationalité: Hollandais
Numéro: 11
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 18
Moyenne: 0,95

- « Non je veux encore dormiiiiir... »

Jaron replongea sa tête sous la couverture dans l'espoir qu'il pourrait, comme il l'avait fait à 2h00, se rendormir en ignorant joyeusement la sonnerie et que personne ne viendrait le tirer du lit. Malheureusement Maurice se mit à le secouer en le pressant de se préparer, tirant un grognement au gamin. Le hollandais finit par se lever et, après un rapide tour aux toilettes, récupéra la part de nourriture de John avant de sortir.

Et bah quoi ? Il était le dernier à sortir, et on gâche pas la nourriture !

Alors qu'il mâchonnait son pain et son fromage d'un air endormis, le belge de son côté improvisait un... vol plané ? Un remake intéressant de mission impossible en tout cas. S'il n'avait pas eu les mains prises, Jaron l'aurait chaudement applaudit !

Un coup d'oeil embrumé au dédale lui fit comprendre que papi l'avait attendu. Et mami ? Mais non, Anna Maria n'était pas là, pour une raison où pour une autre, mais le mioche n'allait pas s'en plaindre après tout ! Sans elle sur le dos il pourrait faire tout ce qu'il voulait sans se faire taper sur les doigts ! Un sourire naquit sur ses lèvres à cette pensée.

C'était une opportunité à ne pas rater : le moment d'imposer son point de vue était enfin arrivé ! Jaron se racla donc la gorge et proposa :


- « B'jour... bon... ça sert à rien de courir pas vrai ? Ni de... euh... sauter. Pourquoi t'as sauté d'ailleurs ?, après un rapide regard intrigué à Maurice il reprit, Je veux dire, même traverser le hangar ne sert à rien non ? Les slashers savent où nous trouver à cause de... des mecs comme lui. Les cameramen. »

Il désigna de la main le japonais qui braquait sa camera sur leur trio, l'air impassible.

- « Alors autant ne pas bouger non ? Et courir... que quand il y a vraiment un danger. Je sais pas pour vous mais moi je suis fatigué. On pourrait même faire une sieste dans un coin. Vous croyez pas ? »

_________________
Revenir en haut
Hatari
MessagePosté le: Mer 1 Avr - 17:15 (2009)  La sortie des écoles --> Répondre en citant

Hors ligne
Candidat
Candidat


Inscrit le: 24 Nov 2008
Messages: 17
Age: 45 ans
Nationalité: Rwandais
Numéro: 0
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 13
Moyenne: 0,76

C'est un oiseau ? Non, c'est un avion ! Ah, non... c'est Maurice de Jonc. Les deux bras en avant pour bien ne pas se rattraper au sol, le zouave Belge plongea pour on ne sait quelle raison. Que ce fut un coup de pied aux fesses de la part Jaron, on un minuteur explosif dans le collier de pacification, c'était le même résultat... il avait salit son beau pantalon marron.

"Tu es en forme au moins, c'est déjà ça"

Lança le Rwandais en tendant la main à Maurice. Mais il lui conseilla de garder ses forces et toute son agilité pour le moment venu où il devrait fuir.
L'autre gamin se grattait les yeux et somnolait encore. Le pauvre, à cet âge, c'est plus qu'une torture de leur faire manquer du sommeil. Et à l'entendre, il n'avait pas envie de se bouger outre mesure. Ce n'était pas une si mauvaise idée en soit, si elle ne venait pas d'un penchant de fainéantise. Mais il avait raison, il ne servait à rien de courir n'importe où comme des lièvres apeurés, il fallait plutôt garder ses forces. Il avait même mit le doigt sur un point qui lui avait échappé. Un fichu caméraman les collait maintenant au train.

Hatari s'efforça d'ignorer le machiniste tendit un bras vers le plus jeune :

"C'est bon on ne va pas courir. On va marcher tranquillement. Viens."

Il l'entraina devant lui pour le faire avancer tranquillement, tout droit. Ils longèrent un long couloir qui ne permettait pas à la caméra de s'avancer devant eux. Avec Hatari derrière et les deux momes en front, le japonnais ne pouvait rien filmer de grandiose. A défaut de le semer, autant le faire chier.
Ils continuèrent à longer paisiblement le dédale jusqu'à une porte très colorée...

>>>Le cirque !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:48 (2017)  La sortie des écoles -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
Survival : êtes-vous prêt à risquer votre vie pour 200 000 $ ? Index du Forum -> Le hangar de la mort - Rez-de-chaussée ->
Le dédale

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com