Survival : êtes-vous prêt à risquer votre vie pour 200 000 $ ? Forum Index
FAQ  Search  Memberlist  Usergroups  Profile  Log in to check your private messagesLog in   Register
Author Message
<  Edwin, l'Arlequin
Edwin l'Arlequin
PostPosted: Mon 25 Aug - 16:47 (2008)  Edwin, l'Arlequin --> Reply with quote

Offline
Slasher
Slasher


Joined: 25 Aug 2008
Posts: 181
Age: 46 ans
Nationalité: Américain
Numéro: 6
Arme(s): Couteau M16 SF, Un fouet en cuir
Victimes: 1
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 41
Moyenne: 0.23

Nom : Callager

Prénom : Edwin

Pseudo : L'Arlequin

Age : 46 ans

Nationalité : Américaine

Statut : Slasher !

Arme : Couteau M16 SF


Physique : Il n'est pas très grand, 1,70 m, un léger embonpoint cache une masse musculaire surprenante. Sa calvitie allonge son front et rend ses yeux plus petits et perçant qu'ils ne le sont. Il a un visage sympathique et innocent, de ceux qui aiment répandre le bonheur autours d'eux. On ne soupçonnerait rien d'un tel être qui a le physique de qui on donne le bon dieu sans confession.

Raison de l'inscription au jeu : A été vendu !

Histoire :

Edwin « Norbert » Callager : L'Arlequin est un homme simple, gentil et agréable. Il mène une vie des plus banales dans la petite ville de Burlington (Iowa) où il occupe le poste d'agent de tri à l'USPS (Unites States Postal Service, la poste quoi !). Il est très aimant de sa douce femme Ruth et des ses deux enfants, Michael (12 ans) et Tracy (9ans).

Malgré un léger surpoids (une petite bedaine acquise devant le SuperBall , bière à la main) il part régulièrement faire un petit jogging matinal le long du fleuve Mississipi. Il court hors des sentiers ordinaires, loin des vues de tous, jusqu'au creux d'un bosquet bordant le cours d'eau. L'accès ailleurs que par ce chemin est rendu difficile par les faux sols marécageux et l'absence même de chemin.

Il y retrouve sa guérite. C'est une petite cabane en bois, délabrée et moisie, subissant les assauts du temps et de la végétation. Mais ce qu'il aime, c'est ouvrir la trappe cachée au sol, le cœur battant inévitablement d'excitation. L'air humide et l'odeur de la forêt se muent alors en une atmosphère caverneuse et malsaine.

Il tire sur un petit cordon qui allume une ampoule oscillante, projetant les ombres les plus inquiétantes dans cette endroit vétuste.

Qui aurait pu découvrir cet endroit ? Lui seul était tombé dessus, et l'avait aménagé. Qui aurait pu vivre le même malheureux concours de circonstance et se retrouver ici, qui ? Cette endroit était sûrement bien caché, lui seul en connaissait l'existence. Il ne craignait donc rien. Rien ne pouvait lui arriver.

Est-ce que tout ceux qui, comme Edwin, ont vécu une enfance difficile (Père ivrogne et violent, mère absente, et professeur trop affectionné) deviennent à coup sûr des tueurs en série en puissance. Non, bien sur que non. Mais Mr Callager, lui, a eu l'opportunité. Du pouvoir sur quelqu'un, pour une fois, il pouvait en avoir. Il ne subirait plus, mais se vengerait !

Un jour qu'il se rendait à « la case », une fraiche matinée d'automne, il aperçut non loin de sa route une ombre à travers les volutes de brumes qui remontaient du fleuve. La silhouette prit la forme à mesure qu'il s'en approchait d'un jeune demoiselle. Elle avait la jambe enfoncée jusqu'au dessus du genou dans un trou de boue. Elle n'était pas très belle, chaudement vêtue mais trempée et faible.

« Ces faux sols herbeux sont de vrais pièges hein ? Lança-t-il en lui tendant la main. La gamine peu rassurée la saisit.
-Je m'y suis pris moi aussi, les deux jambes ! J'étais tout sale ha ha !» Plaisanta-t-il.

Après un effort, il réussit à l'extirper de la boue. Jodie, s'était-elle nomée, se mit également à rire. Enfin quelqu'un devant qui elle ne devait pas à avoir honte. Elle avait une mauvaise opinion d'elle. Elle se trouvait moche, tout le monde se moquait d'elle, et n'importe qui de son « collège » l'aurait laissé seule à sa peine dans ce bourbier, en se pressant d'aller tout raconter à tout le monde.

« Ton jean a mauvaise allure maintenant, suis moi, ma fille doit en avoir un qui te convient. Peut-être es-tu dans la même classe d'ailleurs, elle a ton âge ? »...

Un homme qui a une fille ne peut pas être un danger, fit son inconscient. Elle le suivit, écoutant tout du long ce qu'il inventait à propos de sa fille. Elle ne se rendit compte que trop tard que son inconscient était effectivement inconscient ! Elle était seule avec un inconnue en plein bois, et sans aucun espoir de fuite. Durant le chemin, et malgré les recommandations de Norbert (lui avait-il menti) elle s'était embourbée encore trois fois !

Il avança dans la cabane, fit mine de fouiller un rangement.

Elle m'a suivit ! Ça y est ! Mais qu'est-ce que je vais faire ! Maintenant où je vais ?!

Il souleva la trappe et s'y enfonça. Il ressortit sa tête et interpella Jodie :

« Tu viens, Tracy est là, elle va te chercher un pantalon !
Elle s'approcha, curieuse de voir la fille en question. Elle descendit les marches.
Bienvenue dans sa cabane, c'est là qu'elle vient jouer. Son « trône » est là bas, derrière la porte. Vas-y !» finit-il avec un sourire affectueux.

Bizarrement apaisée elle se dirigea vers la porte, l'ouvrit et... Tout noir.

La porte ne menait qu'à un placard assez profond, rongé par la terre humide et les insectes.

2 heures plus tard environ, elle se réveilla avec une douleur cuisante au crâne. Elle avait froid, était étourdie, avait mal, elle sentait le contacte glacé et pourri de la paroi et des insectes qui lui grimpaient dessus. Elle n'eut pas la force de hurler. Un peu perdue, trop mal, ne sait plus trop où elle est.

La porte s'ouvrit, un bras s'y enfonça qui la saisit par le col, la souleva et l'entraina avec lui. Edwin, qui n'avait plus son sourire amical lui lança :

«Tu es tombée dans la salle du trône, est-ce que ça va ?
Elle hocha la tête, sans savoir qu'un filet de sang s'écoulait toujours le long de sa nuque pour se mêler à la crasse terreuse. Elle ne laissa échapper qu'un : mmmf.
-Sinon j'ai ton pantalon. »

Il agita effectivement un pantalon devant elle. Mais sa vue était trouble. Elle vit néanmoins le pantalon. Il était toujours gentil alors ? Elle ne savait plus où elle en était. Elle saisit le vêtement. Edwin se retourna poliment, elle en fit de même. Elle se dévêtit de son jean pour enfiler ce fichu pantalon, et après, elle rentrerait chez elle, prendre un bon bain chaud et dormir un peu, retrouver ses poupées et...
Elle s'interrompit dans ses pensées. Les poches émettaient des bruits de clefs. Elles étaient pleines, c'était son...

Mieux vaut ne pas conter ce qui suit, car vous pouvez imaginer que quand elle a réalisé qu'Edwin lui avait donner son pantalon, elle a également bien réalisé que ce cher Edwin n'en avait plus. Dans un concert de cris et de douleurs, elle se retrouva deux jours plus tard enchainée dans le placard, malade, affamée et mourante.

Il s'amusait beaucoup avec elle, faisant des choses qu'il n'aurait jamais imaginé avec sa femme, ni même avec ses enfants. Il avait prit dans son sac à dos un masque de théâtre qu'il revêtait à chaque fois qu'il allait la voir.

Mais vint un jour où, les alertes disparition ayant cessées, il se lassa d'elle. Il décida de profiter d'elle une dernière fois en testant son nouveau jouet acheté chez un armurier : Un couteau M16 SF, reproduction du couteau des forces spéciales américaines ! Excepté le fait que la lame soit dite scalpel. Il en finit lentement, identifiant pour les prochaines fois les endroits les plus douloureux et non fatals. Après un ébat nécrophile, il l'attacha au fond d'un bourbier, bien lestée pour que son corps se décompose sans laisser de tace.

Il multiplia ses crimes. Il reproduisit 4 fois cette expérience, avec des jeunes ou moins jeunes demoiselles et messieurs. Toujours avec autant de sadisme et de perversité, et masqué de son masque d'arlequin il torturait et abusait ses victimes. Jamais on ne l'aurait démasqué si un jour, prit d'impulsion, il s'en prit à sa propre fille. Elle avait alors bientôt treize ans quand les prémices de ses futures formes lui fit perdre ses moyens.

Et comme dans tous les cas d'enlèvement, les premiers suspects sont les parents. Il donna du fil à retordre aux enquêteurs, mais une fois dans leur ligne de mire, il est difficile d'en ressortir innocent.

C'était évidemment trop tard pour Tracy, qui avait rejoint les cinq autres squelettes dans divers bourbiers. Et face à l'horreur de tous, à l'indignation, à la répugnance, Edwin, tranquille petit agent de tri, un homme apparemment sans histoire fut démasqué.

Il répondit de ses crimes, ignorant les larmes et la fureur de sa femme et de son fils qui durant une audience, tenta de le tuer à coup de chaise. Il écopa de la peine de mort...

Quelques jours avant son exécution, il fut transféré dans une cellule capitonnée, encerclée de cinq gardes, du directeur de la prison, et d'un Japonnais.

« Ah ! Callager ! Voilà que votre satanée histoire est parvenue jusqu'au Japon ! Vous savez que maintenant, votre tête vaut 1 million de Dollar ? Vous savez également combien le gouvernement alloue comme subvention à notre respectable établissement ?
Edwin fit non de la tête.
-Moitié moins. Vous allez visiter le Japon, Callager ! »
Il sortit de son dos un masque qu'il posa sur le visage du meurtrier.

L'Arlequin était vendu...

Multicomptes ? ptête

Code : Validé par Aoi


Last edited by Edwin l'Arlequin on Mon 25 Aug - 17:19 (2008); edited 2 times in total
Back to top
Publicité
PostPosted: Mon 25 Aug - 16:47 (2008)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Aoi Nagashi
PostPosted: Mon 25 Aug - 17:00 (2008)  Edwin, l'Arlequin --> Reply with quote

Offline
Présentatrice
Présentatrice


Joined: 21 Jun 2008
Posts: 112
Age: 22
Nationalité: Japonaise/Russe
Numéro: 0
Barre de vie:
Nombre de mess RP: 17
Moyenne: 0.15

Shocked j'adore ! Gore mais j'adore ! Allez hop, validé !
Back to top
Display posts from previous:   
All times are GMT + 1 Hour

Next topic
Previous topic
Page 1 of 1
Survival : êtes-vous prêt à risquer votre vie pour 200 000 $ ? Forum Index -> Avant tout... ->
Présentations
-> Fiches validées

Post new topic   Reply to topic


 
Jump to:  


Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group